© 2017 - 2018 MYTHRAZ

Bio Alain Primatesta

Biographie du fondateur des productions et des édittions MYTHRAZ en 1975.
Né à Genève en 1960, Alain Primatesta y suit son parcours scolaire. Très tôt intéressé par l’image et le son, il fait de Paris sa seconde patrie et centre d’activité. Alain Primatesta s’intègre très rapidement dans le milieu parisien. Dès 1977 déjà, dans les coulisses du septième art, il regarde, apprend, travaille. Serge R. Leroy, grand cinéaste français aujourd’hui  disparu, le prend sous son aile et lui fait partager sa passion du cinéma tout en lui ouvrant les portes des studios parisiens. Sur ce  chemin, il fera la rencontre d’artistes illustres tels que Alain Delon, Annie Girardot, Jean-Louis Trintignant, Lino Ventura et tant d’autres encore. Puis, le mois de mai 1981 surgit. Avec l’élection de François Mitterrand à la présidence de la République française, il participe à la  libération des ondes FM. Il est de toutes les expériences et nouvelles stations, faisant l’actualité radiophonique du moment en France comme en Suisse. Il collabora également avec les chaînes radiophoniques généralistes françaises, telles que France Inter ou RTL. Dans les années 1990, grâce aux multiples expériences acquises, il se tournera vers une autre de ses passions: le chemin de fer et les transports publics en général. C’est en Suisse, en tant que producteur et réalisateur chez Mythraz, organisme de production  audiovisuelle créé en 1978, qu’il réalise de remarquables documentaires. «Locomemory», «Tram Memory», «Swiss Boat Memory» et bien d’autres titres encore jouiront d’un grand succès et d’une immense estime tant en Suisse qu’à l’étranger. En 1997 suite à un reportage, il a la possibilité d’acquérir à Genève un ancien tram des transports publics voué à la casse. Après  d’importants travaux de rénovation avec son ami Erwin Mast, le Tram 70 sort de son sommeil dans une nouvelle livrée bleue. Profitant de la libération du chemin de fer en Suisse et en Europe, il sera le premier à faire circuler son véhicule en libre accès sur le réseau ferré des transports publics genevois (TPG). En 2011, il crée d'ailleurs la première compagnie ferroviaire privée voyageur sur l'arc lémanique, La compagnie ferroviaire du Léman (CFDL) pour faire circuler sa dernière acquisition, une automotrice historique de 1938, la BDe 2/4 affublée d'un joli sobriquet, "La Dame du Léman (DDL)". Par ailleurs, toujours à la pointe de la technique et de l’innovation, Alain Primatesta sera le premier en 2000 à éditer sur DVD-ROM un magazine de l’actualité ferroviaire francophone combinant l’image et l'Internet: «Ticket’s Magazine». Depuis 2006, toujours avec Erwin Mast, il a encore réalisé en France, en Belgique et en Suisse Romande, un documentaire filmé en trois volets de 52 minutes, sur le  thème de « Comment ça marche ?» dans les coulisses de la radio, de la télévision et du cinéma. Le duo fonctionne. Ils décident donc de se lancer dans l'édition avec un premier le livre « Les tramways genevois » (2005). Gros succès en librairie. Ils reviennent avec "Les petites voies ferrées du Léman", ouvrage disponible en librairie à l'automne 2007 et depuis, dix ouvrages sur divers thèmes ont vu le jour. Aujourd’hui certains de ces ouvrages sont épuisés d’autres encore disponibles.  On peut rappeler rapidement qu’il est aussi le président-fondateur de Ferroworld Forum, nouvelle organisation neutre et indépendante liée aux redéveloppements du rail dans le monde, essentiellement en Afrique, Asie et Amérique. Rien n’arrête la fougue de vivre de cet autodidacte dont la tête est encore remplie de mille projets pour ces prochaines années.  André Joris
Alain PRIMATESTA
Accueil Les Marques Livres DVD Communiqués Bio Contact Bio